Deux camions électriques Tesla garés devant la nouvelle Gigafactory de Tesla, située à 1 200 m d’altitude dans le Nevada.

Crédit photo DR

Tesla a commencé à faire rouler deux camions électriques chargés entre deux de ses usines, séparées par près de 400 km. Le trajet représente un bon test pour l’autonomie des véhicules.

Depuis quelques semaines, les vidéos du semi de Tesla en train de rouler circulaient sur Internet. On pouvait observer le tracteur, sans remorque, filer sur l’autoroute. Désormais, les laudateurs d’Elon Musk sont comblés : l’emblématique patron de Tesla a posté lui-même sur les réseaux sociaux une photo attestant de la première livraison officielle de ses camions électriques.

Une livraison pour compte propre

Comme l’entreprise l’avait annoncé initialement, il s’agit de livraison pour compte propre. Sur la photo, on peut observer deux camions électriques Tesla garés devant la nouvelle Gigafactory de Tesla, située à 1 200 m d’altitude dans le Nevada. Chargés de batteries, ils s’apprêtent à rallier Fremont, en Californie,pour y livrer en composants l’usine de fabrication de voitures de Tesla.

Une seule charge aller-retour

Le trajet, long de 390 km (avec un col de plus de 2 200 m au passage), est en théorie réalisable en une seule charge aller-retour, puisque Tesla s’est vanté de pouvoir parcourir 500, voire 800 km, avec 36 t à bord. Les mois à venir devraient révéler si les camions sont capables de tenir la distance, et de revenir également chargés à leur point de départ. Les premiers clients de la marque, qui attendent leurs camions pour 2019, sont impatients d’en savoir davantage, de même que l’ensemble des constructeurs concurrents.

Source: www.actu-transport-logistique.fr

Alliance Tracking

Vous n’avez pas d’identifiants ? Cliquez ici