Actualités

Crise sanitaire : test Covid obligatoire entre la Moselle et l’Allemagne

Depuis le 2 mars, l’Allemagne contrôle l’entrée sur son territoire à partir de la Moselle. Ce département français a été classé en zone à forte circulation des virus mutants du Covid-19. Désormais, même les routiers en transit par ce département français doivent fournir un test de moins de 48 heures.

Un certain nombre de contraintes nouvelles pèsent depuis le 2 mars sur les personnes qui veulent se rendre en Allemagne depuis la Moselle, apprend-on sur le site de la préfecture de ce département : obligation de test, qui peut être un test antigénique, avec prélèvement de moins de 48h et obligation de déclaration électronique à chaque entrée sur le territoire allemand, selon des modalités à préciser. Cette déclaration peut aussi, en cas de nécessité, être réalisée sur papier libre. “Aucune exception n’est prévue à ces deux règles”, précise la préfecture de Moselle.

Les routiers en transit ne sont plus exemptés

La Chambre syndicale du déménagement (CSD), qui a eu des informations par ailleurs, expliquait la semaine dernière que les conducteurs et équipages en transit n’étaient pas concernés par les obligations de pré-déclaration et de test pour se rendre sur le territoire allemand (pour tout type de transport de marchandises).

Ce n’est plus le cas : depuis le 5 mars, les autorités allemandes appliquent aux transporteurs en transit, même en l’absence d’arrêt, l’obligation de préenregistrement et de fourniture d’un test Covid négatif pour le passage de Moselle en Allemagne.

Les frontaliers concernés

Les frontaliers doivent être en capacité de présenter une preuve papier ou électronique de leur déclaration électronique et de leur résultat négatif de test (PCR ou antigénique) en cas de contrôle en Allemagne. Les personnes qui travaillent en Allemagne sont invitées à s’adresser à leur employeur allemand pour qu’il fasse pratiquer ce test.Par ailleurs, les entreprises publiques et privées de transport collectif ne pourront plus franchir la frontière. Bus et tram entre la Sarre et la Moselle sont donc interrompus.

En sens inverse, les règles d’entrée sur le territoire français ne sont pas modifiées : les personnes qui résident à moins de 30 km de la frontière et entrent en France pour moins de 24 heures, les personnes qui franchissent régulièrement la frontière pour leur travail et les chauffeurs routiers doivent présenter un document justifiant leur passage mais sont dispensés de l’obligation de présenter un test PCR de moins de 72 heures, qui est applicable à toutes les autres personnes.

Lire également cet article sur www.franceroutes.fr

Source:www.actu-transport-logistique.fr

DEVIS Instantané – Dial & Go

Vous n'avez pas encore de compte ?

Mot de passe oublié