Actualités

Le camion autonome d’Einride roulera cet automne en Suède

À mi-chemin entre le camion et le drone, le Suédois Einride indique qu’il va commencer les tests de son camion autonome électrique, sans pilote et sans cabine, à l’automne 2018. La chaîne Lidl se montre déjà très intéressée.

Le Suédois Einride compte se forger un nom aux côtés des constructeurs traditionnels Scania et Volvo Trucks. Cette start-up vient en effet d’annoncer qu’elle allait pouvoir tester ses petits véhicules de fret appelés T-pod,autonomes et électriques, à partir de l’automne 2018 sur les routes de Suède.

Le constructeur compte recevoir l’autorisation d’utiliser son véhicule sur la voie publique ce printemps. Il prévoit ensuite de déployer, d’ici 2020, 200 navettes autonomes entre les villes de Göteborg et Helsingborg (distantes de 215 km). D’ores et déjà, 120 T-pod auraient déjà été réservés par “un acteur du secteur de la grande distribution”. Bien que cette commande n’ait pas été officialisée, il est fort possible qu’elle émane de Lidl. La chaîne de distribution à bas prix a en effet signé un partenariat avec Einride, en octobre 2017, dans le but de verdir un peu plus sa flotte de véhicule. Le programme doit justement démarrer au dernier trimestre de cette année.

15 palettes pilotées à distance

Contrairement aux camions testés par Otto (Uber), Waymo (Google) ou encoreStarsky Robotics, les T-pods développés par Einride ne reposent pas sur une base de camion traditionnel. Les ingénieurs suédois sont partis d’une page blanche pour concevoir un véhicule sans cabine. La start-up a fait le choix d’utiliser la plateforme Nvidia Drive AI, qui utilise l’intelligence artificielle au service de la conduite autonome.

Au besoin, un opérateur à distance peut en prendre le contrôle, on songe notamment aux phases d’approche entre deux entrepôts, sachant qu’Einride n’a pas clairement explicité son mode opératoire. Le véhicule, long de 7 mètres, peut emporter jusqu’à 15 palettes standard avec un poids total de 20 tonnes une fois chargé. Pour s’affranchir des contraintes de lourdes batteries, Einride a cantonné son véhicule à des courts trajets de 200 km (batterie de 200 kWh), en misant sur un réseau de recharges.

Source: www.actu-transport-logistique.fr

Alliance Tracking

Vous n’avez pas d’identifiants ? Cliquez ici