Actualités

Le marché des hôtels pour camionneurs en pleine expansion

Suite à la mise en application de la directive européenne qui interdit aux conducteurs de prendre leur pause hebdomadaire en cabine, 75 000 lits manquent rien qu’en Allemagne. Environ 50 hôtels pour conducteurs de la chaîne Tank & Rast ont ouvert à ce jour. Un des projets qui veut s’établir sur le marché est le Truckerbase, concept minimaliste aux allures de pneus empilés les uns sur les autre. Une start-up de Düsseldorf, Roatel, présente également son projet : des chambres à moins de 50 € la nuit, aux allures de conteneurs. 

Le paquet Mobilité adopté par l’Union européenne prévoit depuis le 31 juillet l’interdiction pour les conducteurs de dormir pendant leur pause hebdomadaire dans leur cabine. L’offre en hôtels adaptés – bon marché et assurant le parking sécurisé des cargaisons – est quasi inexistante sur le continent. Selonle professeur en logistique Peter Klaus, 75 000 lits manquent, rien qu’en Allemagne, pour faire face à la demande. “C’est un problème réel, qu’il ne sera pas possible de résoudre à coup de nouvelles directives”, souligne le professeur. En 2018, le besoin était estimé à 50 000 lits. 

Tours aux allures de piles de pneus

Face à cette explosion de la demande, l’offre progresse lentement. La chaîne Tank & Rast propose un réseau de 50 établissements, situés à proximité des autoroutes. Début septembre, deux hôtels étaient inaugurés, l’un à Kapelleburg, aux Pays-Bas, à la frontière avec la Belgique, l’autre à Lohfelden, près de Cassel en Allemagne.

Plusieurs concepts sont également dans les tiroirs pour développer le logement pour conducteurs de camions, la plupart en attente d’investisseurs et en partenariat avec des chaînes de stations-service. Comme le concept “truckerbase”, développé par des architectes de Graz en Autriche. Le concept, minimaliste, prévoit la construction de tours aux allures de piles de pneus et un temps de construction record de un mois. Le coût du concept est estimé à entre 15 000 et 25 000 € par chambre, en fonction du degré de confort des sanitaires et des options. 

Micro-hôtels de quatre chambres

La start-up Roatel de Düsseldorf présente quant à elle un concept de micro-hôtels de quatre chambres en préfabriqué. Cinq établissements devraient ouvrir en Allemagne d’ici mi-2021. La barre des 600 établissements est prévue pour dans cinq ans. Le gérant de Roatel promet des chambres “à moins de 50 € la nuit” pour une chambre avec sanitaires. La plateforme Internet “Deutschland Monteurzimmer.de”, qui commercialise en ligne des chambres d’hôtels bon marché pour les artisans, s’intéresse elle aussi au nouveau marché. Le site intègre désormais à ses filtres l’offre “place de parking pour camion”. 

Source:www.actu-transport-logistique.fr

Alliance Tracking

Vous n’avez pas d’identifiants ? Cliquez ici