Actualités

Les constructeurs de poids lourds programment la fin du Diesel pour 2040

DAF, Ford, Iveco, MAN, Scania et les groupes Daimler et Volvo ont acté la fin des modèles Diesel d’ici 2040, à condition que leurs véhicules zéro émissions puissent disposer d’un bon réseau d’infrastructures de recharge et d’incitations financières.

Le faire-part est déjà rédigé. Le 15 décembre dernier, les plus gros constructeurs de camions européens se sont engagés à mettre fin aux modèles à carburation fossiles, en indiquant qu’ils ne commercialiseraient plus cette énergie d’ici 2040. Cette déclaration, cosignée par  DAF Trucks, Daimler Trucks, Ford Trucks, Iveco, MAN Truck & Bus, Scania et le groupe Volvo, a été rédigée sous l’égide de l’Association européenne des constructeurs automobiles (Acea), qui rappelle les objectifs de neutralité carbone d’ici 2050. Pour y parvenir, l’Acea souligne qu’il sera nécessaire de disposer « d’une bonne infrastructure de recharge ou de ravitaillement », ainsi que d’un cadre politique « cohérent, y compris une tarification complète sur le CO2 pour mener à bien la transition ».

S’éloigner des combustibles fossiles

« Le changement climatique représente le défi le plus fondamental de notre génération. Dans le même temps, la pandémie de la Covid-19 a mis en lumière le rôle crucial que jouent le transport routier et la logistique pour garantir le bon acheminement de la nourriture, des médicaments et des autres biens essentiels. Si le transport routier de marchandises veut conserver son rôle au service de la société, nous devons nous éloigner le plus rapidement possible des combustibles fossiles », insiste Henrik Henriksson, président du Conseil des véhicules commerciaux de l’ACEA et par ailleurs Pdg de Scania.

Des redevances basées sur les émissions de CO2

Pour dresser leurs feuilles de route, les constructeurs se sont associés à l’Institut de Potsdam pour la recherche sur l’impact climatique (PIK). Ils demandent que les redevances routières des véhicules soient basées sur les émissions de CO2, tout comme la taxation des sources énergétiques, afin que les modèles zéro émission soient compétitifs face au Diesel. De cette manière, les camions électriques pourront devenir monnaie courante, à l’instar du dernier Renault Trucks D Wide Z.E. acquis par le transporteur suisse Rhyner Logistik pour approvisionner les supermarchés Denner. Ce camion de 26 t dispose d’une caisse recouverte de panneaux photovoltaïques, destinés à alimenter le groupe frigorifique. Un atout de poids lorsque les températures et l’ensoleillement sont élevés, période pendant laquelle le groupe est fortement sollicité.

Source:www.actu-transport-logistique.fr

Alliance Tracking

Vous n’avez pas d’identifiants ? Cliquez ici

Dial & Go by Alliance Logistics

Vous n'avez pas de compte ?

Mot de passe oublié