Actualités

Les routiers de plus de 55 ans autorisés à se faire vacciner

A la suite d’une réunion entre les partenaires sociaux et Elisabeth Borne, la ministre du Travail, une liste de vingt métiers ont été sélectionnés sur la base de trois critères pour recevoir le vaccin anti-Covid 19. Cela concernera 400 000 salariés de la deuxième ligne âgés de 55 ans et plus, parmi lesquels les conducteurs routiers.

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a indiqué mardi matin que près de 400 000 salariés de la deuxième ligne âgés de 55 ans et plus, parmi lesquels les conducteurs routiers, pourraient se faire vacciner contre le Covid-19 dès samedi 24 avril. Elisabeth Borne l’a annoncé en fin de matinée, à la suite d’une réunion avec les partenaires sociaux durant laquelle la liste des professions concernées a été définie.

Trois critères pour vingt métiers

Vingt métiers de la seconde ligne ont été retenus sur la base de trois critères :

  • travailler en milieu clos ;
  • rencontrer une difficulté pour respecter les gestes barrière ;
  • exercer un métier au contact important et répété avec du public qui présente donc davantage de risques.

La liste des métiers contient les professions suivantes :

  • conducteur routier ;
  • conducteur de bus, ferry et navette fluviale ;
  • livreur sur courte distance ;
  • chauffeur de taxi et VTC ;
  • contrôleur des transports publics ;
  • caissière ;
  • agent des pompes funèbres ;
  • salarié des abattoirs ;
  • agent d’entretien en centre de tri de déchets ;
  • agent de nettoyage ;
  • éboueur ;
  • agent de sécurité dans les commerces ;
  • agent de sûreté dans les transports en commun.

L’opération est prévue pour durer deux semaines, y compris le week-end, dans plusieurs centres de vaccination sélectionnés par les agences régionales de santé (ARS). La liste des centres de vaccination sera dévoilée prochainement. Le vaccin serait AstraZeneca.

Source : Leparisien.fr

Alliance Tracking

Vous n’avez pas d’identifiants ? Cliquez ici