Actualités

PLF 2019 : la Chaîne logistique du froid monte au créneau

La Chaîne logistique du froid tire la sonnette d’alarme sur deux mesures envisagées dans le projet de loi de finances 2019 : la réduction du taux réduit de TICPE et l’introduction d’une taxe additionnelle sur les fluides frigorigènes HydroFluoroCarbones (HFC).

Adopté en première lecture par 346 voix contre 181 le 23 octobre à l’Assemblée nationale, le projet de loi de finances (PLF) pour 2019 passe à présent entre les mains des sénateurs. Et c’est notamment eux qu’entend interpeller la Chaîne logistique du froid, qui vient de publier un “cri d’alarme” sur deux mesures envisagées.

À ses yeux, elles constituent “deux épées de Damoclès suspendues au-dessus des entreprises de transport et d’entreposage frigorifiques. Étant confrontées à de nombreux défis RSE et à une très forte pénurie de main-d’œuvre dans toutes les catégories de métiers, elles ne pourront pas supporter ces nouveaux efforts financiers sans mettre en péril leur viabilité”, souligne Jean-Eudes Tesson, président de l’association.

Gazole et fluides

Dénonçant la suppression du taux réduit de la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur le gazole non routier envisagée par le PLF, l’association estime à 350 % l’augmentation de cette taxe et dénonce “un acharnement fiscal qui déstabilisera durablement le secteur”. 

Comme l’an dernier, elle redoute également l’introduction d’une taxe additionnelle sur les fluides frigorigènes HydroFluoroCarbones (HFC) qui “ne ferait que peser sur les capacités financières des entreprises françaises et retarder leurs investissements dans des solutions alternatives”.

Source: www.actu-transport-logistique.fr

Alliance Tracking

Vous n’avez pas d’identifiants ? Cliquez ici