Actualités

Rejet des carnets TIR expirés pour cause de Covid

L’union internationale des transports routiers, IRU, avait décidé de prolonger la validité des carnets TIR, attribués entre février et fin avril et arrivés à échéance pendant la crise sanitaire. La Russie n’accepterait pas dans la pratique les carnets TIR expirés. 

L’union internationale des transports routiers, IRU, avait décidé de prolonger la validité des carnets TIR, attribués entre février et fin avril et arrivés à échéance pendant la crise sanitaire. Selon la fédération des transporteurs routiers polonais ZMPD, la Russie n’accepterait pas dans la pratique les carnets TIR expirés.

Passer par la Biélorussie

“Il n’y a pas de problèmes avec la Biélorussie, avec la Pologne ou la Turquie, souligne la fédération. La Biélorussie accepte que les carnets soient utilisés entre le 3 août et le 30 septembre, même s’ils sont expiré, mais on constate des problèmes entre la Russie et l’Ukraine. Actuellement, le seul moyen d’entrer en Russie est de passer par la Biélorussie.”

 D’après la fédération, les gouvernements des deux pays ne se sont officiellement pas prononcés sur cette mesure, et les autorités douanières concernées n’acceptent pas dans la pratique les carnets TIR arrivés à échéance. Aux points de contrôle internes à la Russie, les carnets TIR arrivés à échéance seraient acceptés sans problème, toujours selon la fédération polonaise.

Lire l‘intégralité de l’article dans L’Officiel des Transporteurs n°3036 du 25 septembre 2020;

Source:www.actu-transport-logistique.fr

Alliance Tracking

Vous n’avez pas d’identifiants ? Cliquez ici