Actualités

Volvo Trucks présente un concept de camion autonome sans cabine

Destiné au convoyage de remorques entre plateformes logistiques, le tracteur Vera développé par Volvo Trucks devrait être testé dans un avenir proche auprès de clients ciblés.

On savait que le constructeur suédois Volvo Trucks travaillait sur un projet de platooning. Il vient de présenter à Berlin un nouveau véhicule de transport autonome et électrique, sorte de tracteur plat dont on aurait rasé la cabine. Baptisé Vera, ce concept-truck est destiné à assurer des convoyages de remorques sur des circuits relativement court.

“Notre système peut être perçu comme une extension des solutions logistiques avancées déjà mises en œuvre dans de nombreux secteurs d’activité. Étant donné que nous utilisons des véhicules autonomes ne générant aucun bruit ni émission, ceux-ci peuvent être exploités à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Notre solution est compatible avec les remorques et caisses porteuses du marché. Elle emprunte de plus les infrastructures routières existantes, ce qui améliore d’autant le retour sur investissement et l’intégration dans les activités existantes”, explique Mikael Karlsson, vice-président de la division Autonomous Solutions de Volvo Trucks.

Un cahier des charges type

La solution Vera est destinée aux tâches régulières et répétitives répondant à un cahier des charges type : des distances relativement courtes, des volumes de marchandises importants et une grande précision de livraison.

Volvo Trucks le destine en particulier au transport entre des plateformes logistiques, ainsi qu’à des opérations portuaires exigeant un travail 24h/24. Ainsi, pas question pour l’instant de remplacer tous les conducteurs routiers. “Nous croyons qu’il y aura toujours un chauffeur derrière le volant dans les années à venir, cela ne nous empêche pas de proposer des camions autonomes pour des espaces confinés” lance Lars Stenqvist, directeur de la technologie.

Le constructeur teste depuis plusieurs années des engins autonomes dans des mines ou des exploitations agricoles, voire de la collecte de déchet en milieu urbain, mais il s’agissait jusqu’alors de camion avec une configuration “classique”.

Une localisation à quelques centimètres près

Chaque véhicule autonome sera suivi par une centrale de gestion, via le cloud. Les véhicules sont conçus pour permettre une localisation à quelques centimètres près, un suivi détaillé et la prise en compte des autres usagers de la route. La centrale de gestion du transport surveillera la position de chaque véhicule, son niveau de charge des batteries, le contenu de son chargement, les exigences d’entretien et divers autres paramètres.

À l’instar d’un processus de production industrielle, la vitesse et la progression seront adaptées pour limiter les temps d’attente inutiles et accroître la précision des livraisons. Il sera ainsi possible de limiter le gaspillage (sous la forme de stocks tampons) et d’optimiser la disponibilité.

Les véhicules qui empruntent le même itinéraire coopèreront pour optimiser le flux. Le constructeur suédois, qui n’a pas communiqué de date de lancement, indique qu’il compte tester sa solution assez rapidement avec quelques clients ciblés.

Source: www.actu-transport-logistique.fr

Alliance Tracking

Vous n’avez pas d’identifiants ? Cliquez ici